tél : 04 74 21 45 82
fo.snudi01@gmail.com


CTSD du 2 septembre 2015
Publié; le 3 septembre 2015, mis à jour le 13 janvier 2017 | snudi FO 01

1er compte rendu rapide FNEC FP FO 01 du CTSD du 2 septembre 2015

 

 

Mesures proposées par l’IA DASEN lors du CTSD du 2 septembre 2015

et soumises au vote.

 

6 ouvertures

3 Fermetures

SEGNY (pays de gex), 29.14 de moyenne ; 8ème classe

THIL (côtière), 29 de moyenne ; 5ème classe

REYRIEUX J.Fert (Jassans), 28.27 ; 12ème classe

CHATEAU GAILARD (ambérieu), 28.11 ; 10ème classe

BELLEGARDE prim. Bois des Pesses (ZS, Bellegarde), 25.5 ; 9ème classe.

PERONNAS Elem. (Bourg 3), 28.25 ; 9ème classe

 

 

VONNAS (Bourg 3)  8ème classe

ARTEMARE mat. (Belley) 3ème classe

BELLEGARDE Grand Clos (Bellegarde), 9ème classe, tranfert du poste sur l’école du bois des pesses.

3.5 ouvertures provisoires pour 2015 2016

 

CHAMPAGNE en VALROMEY (Belley), 28.33 de moyenne ; 7ème classe.

VILLIEU-LOYES-MOLLON (ambérieu), 27.40 de moyenne, 11ème classe

BOURG en BRESSE prim. Daudet (ZS, Bourg 2), 27.11 ; 10ème classe

VILLEMOTIER 0.5 poste reconduit

 

 

 

Résultats du vote sur le projet du DASEN

 

POUR : 3 voix (UNSA)

CONTRE : 6 voix (2 FO, 4 FSU)

 

 

Les représentants FO ont défendu tous les dossiers confiés :

 

  • SERVAS (ouverture 6ème classe)
  • Prim.Veyziat à OYONNAX (ouverture 7ème classe) 28.16 de moyenne
  • St JUST
  • MARBOZ (28 de moyenne)
  • TREVOUX BELUIZON (ZS, 25.7 de moyenne)
  • Bourg en Bresse Peloux : 27.7 de moyenne pour l’IA sui suit le dossier attentivement mais n’ouvre pas pour le moment.
  • PERON (28 de moyenne)

 

Certaines écoles à l’indicateur ou au-dessus (indicateurs dégradés à la rentrée 2011) n’ont pas bénéficié d’ouverture de classe  comme par exemple :

 

  • CHALEINS (28.20 de moyenne)
  • Prim.Veyziat à OYONNAX (ouverture 7ème classe) 28.16 de moyenne
  • MARBOZ (28 de moyenne)
  • PERON (28 de moyenne)

 

 

Commentaires de la FNEC FP FO

Impossible que la rentrée se déroule dans ces conditions !

 

Les représentants FO ont défendu tous les dossiers confiés au syndicat par les écoles.

De nombreuses écoles restent avec des effectifs qui sont supérieurs aux seuils ou dans des situations extrêmement difficiles.

 

NE RIEN LACHER SUR LES REVENDICATIONS !

 

Annulation de toutes les fermetures,

ouverture de tous les postes et classes demandées par les écoles.

 

Le SNUDI FO 01 invite les collègues à se réunir pour confirmer et préciser les revendications.

 

 

CDEN vendredi 4 septembre à 16h30 à la préfecture.

 

Faîtes remonter vos dossiers au syndicat.

 

Carte scolaire,

réforme du collège,

rythmes scolaires,

destruction des SEGPA – ULIS – IME,

respect du droit à mutation,

salaires,

poursuite de la masterisation,

non affectation de collègues titulaires,

salaires et conditions de travail des AESH…

 

 

Extraits de la déclaration FO au CTSD ci-jointe

 

« Avec des conditions de travail qui deviennent insupportables, et le gouvernement qui, en cette rentrée, affirme sa volonté d’en finir avec le cadre national de l’école, de tirer un trait sur les garanties statutaires… il est urgent que cette marche à la catastrophe s’arrête.

Cest la grève qui est à lordre du jour pour toutes les catégories de personnels.

Il faut l’augmentation des salaires (+8% de la valeur du point d’indice tout de suite).

Il faut le maintien de notre statut de fonctionnaire d’Etat, il faut stopper la dislocation de l’école publique menacée par la territorialisation et les mesures d’austérité.

 

Les syndicats du second degré (SNFOLC, SNETAA FO, SFSDPEP FO, SNES FSU, SNEP FSU, SNALC FGAF,CGT Educ’action, SNEIP CGT, SNCL FAEN, SIES FAEN, SUNDEP Solidaires) ont décidé d’appeler à la grève nationale le 17 septembre pour obtenir l’abrogation  de la réforme du collège et la réouverture de discussions sur de nouvelles bases. Ils refusent toute anticipation de la réforme quelle qu’elle soit. 

 

La FNEC FP-FO appelle toutes les catégories de l’Education nationale à la grève le 17 septembre et va proposer à toutes les fédérations d’y appeler ensemble. »

 

 


  

 

Ils sont où les 60 000 postes dans l'Education Nationale ?

 

Les mesures de création de classes restent insuffisantes par rapport aux besoins. Un pourcentage non négligeable d’écoles avec des effectifs de 28, 30 élèves par classe reste sans attribution. Pour FO il faut également des créations de postes de remplaçants, de postes de complément de service pour compléter les services des directeurs et des temps partiels.

Le SNUDI FO revendique une baisse générale des effectifs par classe avec un maître devant chaque classe.

 

N’hésitez pas, si vous êtes en demande ou en attente d’une mesure de carte scolaire, à nous transmettre la fiche enquête en pièce jointe.

Le SNUDI-FO prendra note de toutes les situations qui lui seront communiquées et assurera son mandat pour porter les revendications des écoles devant le CDEN du 4/09/2015.

 

 

   

C’est la rentrée…

c'est décidé, je me syndique au SNUDI FO !

cale




SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo