tél : 04 74 21 45 82
fo.snudi01@gmail.com


Remplacements : 2 postes créés pour ...825 élèves !
Publié; le 7 avril 2014 | snudi FO 01

Alors qu’il manque au moins 8 TR par circonscription... Alors que l’on attend 825 élèves supplémentaires…

La nouvelle carte scolaire ne prévoit que 2 postes de remplaçants supplémentaires (brigades ZR !!!)…

Et 37 ZIL seraient supprimés au profit d’une brigade départementale (ZR) sur 3 circonscriptions !

Vers une nouvelle dégradation du remplacement.

Vers une nouvelle dégradation des conditions de travail des ZIL et des TR.

Le DASEN vient de faire connaître ses propositions de mesures de carte scolaire concernant le remplacement pour la rentrée prochaine.

Rappelons qu’en totale cohérence avec le pacte de responsabilité du gouvernement, qui notamment supprime 50 milliards de dépenses publiques, le ministère ne donne à l’Ain que 41 postes, alors que les écoles attendent 825 élèves supplémentaires, alors que les conditions de remplacements sont déjà catastrophiques, alors que les classes sont surchargées (beaucoup d’écoles au-dessus des seuils)… 41 postes qui seront répartis ce jour en postes classes, postes de remplaçants, postes de « plus de maîtres que de classes »…

Côté remplacement la DSDEN  n’améliorera pas la situation.

C’est le moins que l’on puisse dire…

L’an passé, 20 postes avaient été affectés comme remplaçants TR ZIL. Comme nous le constatons jour après jour, cela ne correspond en rien aux besoins. Chaque jour, ce sont des dizaines et des dizaines de classes sans enseignants ! Par circonscription c’est au moins 8 remplaçants qu’il nous faut.

Et pour l’an prochain (alors que l’on attend 825 élèves supplémentaires…) seulement 2 postes supplémentaires devraient être attribués au remplacement ! Situation intenable !

De plus, le DASEN nous apprend que 37 ZIL seraient transférés dans une brigade départementale à la dénomination non réglementaire (ZR sur 3 circonscriptions) générant 11 mesures de carte scolaire alors que le mouvement est bloqué. Le problème n’est pas l’implantation des postes de TR mais le manque de TR ! Ainsi, les conditions de travail des ZIL, des TR seraient encore davantage détériorées puisqu’ils seraient amenés à intervenir sur 3 circonscriptions (nous savons que déjà aujourd’hui, l’affectation des ZIL n’est pas forcément respectée). Nous ne pouvons l’accepter !

Dans le même temps, nous apprenons que pour appliquer le décret sur les rythmes scolaires, le ministre veut supprimer le maxima de 24 heures d’enseignement hebdomadaire pour imposer 27 heures de classe par semaine aux remplaçants et une annualisation déguisée dans un processus d’individualisation des relations de travail puisque la période de récupération serait «définie par l’autorité académique», «en tenant compte des périodes où les moyens de remplacement sont fortement sollicités», «après consultation de l’agent» individuellement, sans aucun contrôle des instances paritaires CAPD ou CTSD.

Quand on connaît les très grandes tensions sur le remplacement tout au long de l’année tant le manque de postes est criant, alors que la récupération serait organisée par l’IA dans une relation individuelle de gré à gré, on ne peut que s’inquiéter des conditions dans lesquelles s’effectuera la récupération.

Force Ouvrière n’oublie pas les millions de journées de récupération perdues par les personnels dans les hôpitaux par manque de moyens de remplacement !

Ce que demandent les enseignants, c’est que les enseignants absents soient remplacés, c’est que les classes ne soient pas surchargées, c’est que les conditions de travail soient respectées.

Le décret sur les rythmes scolaires doit être abrogé.

Les postes nécessaires doivent être créés,

que ce soient les postes classes, de ZIL, de Rased etc…

Le CTSD « carte scolaire » se tient ce lundi 7 avril. Nous invitons les collègues à nous faire remonter tous les problèmes, toutes les demandes, et notamment les besoins en remplacement.
cale




SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo