tél : 04 74 21 45 82
fo.snudi01@gmail.com


INFOS RYTHMES SCOLAIRES :
Publié; le 5 avril 2014 | snudi FO 01

Le mouvement pour l’abrogation s’amplifie !

Nationalement, plus de 2700 communes ont à ce jour pris position contre la réforme.

 

Dans le 93, le maire de Rosny-sous-Bois, alors qu’il faisait partie des maires à avoir envoyé à l’administration un projet d’organisation des rythmes scolaires, s’est adressé au Directeur Académique par courrier le 18 mars pour annoncer la non-application de la réforme sur la ville. En voici un extrait :

 

« (…) J’ai (…) été saisi par bon nombre d’enseignants et de parents d’élèves qui me demandent l’abandon de cette réforme, me faisant part de leurs vives inquiétudes quant aux conséquences qu’elles pourraient avoir pour les enfants. (…)

De plus, l’annonce récente par le gouvernement de la suppression de 10 milliards de dotations aux collectivités à partir de 2015, m’inquiète tout particulièrement et m’incite à la prudence dans la gestion des dépenses communales. (…)

C’est pourquoi, (…) je souhaite vous informer que la Ville de Rosny-sous-Bois, n’appliquera pas la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée de septembre 2014 en ce qui concerne les écoles maternelles et élémentaires. »

 

Les maires, les municipalités, ne doivent pas appliquer la réforme.

Le décret doit être retiré.

Nous invitons les collègues à s’adresser au maire de leur commune pour qu’il s’engage dans la non-application de la réforme.

 

 

Le Snudi FO 01 est disponible pour accompagner les délégations en direction des mairies pour porter cette revendication.

 

N’hésitez pas à nous contacter.

 


 

Rythmes scolaires : où en est-on dans l’Ain ?

 

La catastrophe annoncée commence à arriver.

 

Voici quelques faits éloquents :

-         Des collègue nous indiquent que dans leur école : « 2 familles ont annoncé leur changement d’école pour passer dans le privé à cause de la réforme des rythmes scolaires qui ne sera pas appliquée dans les écoles privées !!!!!!!!!!!! Nous craignons que d’autres familles   suivent… »

-         Ailleurs c’est une mairie qui ne verrait pas l’ouverture d’une classe d’un bon œil car elle a besoin de locaux pour les TAP !

-         Dans une circonscription c’est un IEN qui rappelle par écrit que les collègues qui font les TAP doivent faire une demande de cumul d’emploi.

-         Temps partiels. L’octroi de tel ou tel quotité de temps partiels (notamment le 80% mais pas seulement) ne se ferait plus selon les demandes et les droits des agents sous contrôle de la CAPD en amont des affectations mais en aval et selon l’intérêt du service (possibilité ou pas de mise en œuvre) !

-         Le mouvement (bloqué) se fait à l’aveugle c'est-à-dire que les collègues ne connaissent pas toutes les horaires des écoles pour muter !

 

Le SNUDI FO maintient les revendications. Le décret (rythmes scolaires) du 24 janvier doit suspendu, il doit être abrogé.

 

Le SNUDI FO 01 ne participera pas au comité de suivi de la mise en place des rythmes scolaires convoqué par le DASEN le jeudi 17 avril 2014.


 

 

Suspension immédiate de la « réforme »
Abrogation du décret

 

Les rythmes Peillon c'est la dislocation

 


de l'Ecole de la République.

 

 

Le SNUDI FO 01 vous appelle à rejoindre

le syndicalisme libre et indépendant !

 


La différence c'est l'indépendance !

 

 

Adhérez au SNUDI FO 01

 

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.0.16 [21266] habillé par le Snudi Fo